La quête de la paix

image_pdfimage_print

« Entrez dans dans la paix de tout votre être »

Une des plus importantes valeurs dans l’Islam est la paix. L’Islam en tant que religion prône et commémore cette notion de paix dans le nom même de l’Islam. En effet, dans la racine du mot Islam il y a le mot « Salâm« , c’est à dire la paix. Il est un des nombreux noms de Dieu. As-Salâm, c’est la paix, la sécurité mais aussi celui qui est sain de tout défaut. C’est aussi un des noms du Paradis que mentionne le Saint Coran, « Dieu vous appelle à la demeure de la paix »[1]. L’Islam invite chaque croyant à poursuivre cette quête de la paix afin de gagner la paix éternelle qui est le paradis. Cette paix est aussi citée dans le Saint Coran sous un autre nom qui est « as-Sakîna« . Notre Seigneur dit : « C’est Lui qui a fait descendre la quiétude (la paix) dans les cœurs  des croyants »[2]. A travers ces versets on voit l’importance de la paix qui doit être portée à son égard et donc avoir une recherche de cette paix permanente. En tant qu’êtres humains, nous avons tous des devoirs. L’un d’eux est d’être un agent de la paix intérieure et de la paix autour de nous durant toute notre existence. Rechercher la paix éternelle sans l’avoir prêché dans ce bas monde est inconcevable. Le début d’une progression au quotidien d’une paix intérieure puis envers nos semblables sera la démarche à effectuer pour avoir une entente, une sérénité dans ce monde et ensuite dans l’au-delà. Puis, dans ce cheminement, comprendre le verset du Saint Coran qui nous dit : « Entrez dans l’Islam (la paix) de tout votre être »[3].

La religion : une relation constante entre l’individu et la collectivité

Bien plus qu’une religion qui établit seulement un rapport vertical avec l’Unique, l’Islam établit une relation constante entre l’individu et la collectivité qui enseigne une éthique ayant pour source le Saint Coran. Lorsque le Prophète ﷺ a reçu la révélation Il s’est directement engagé à construire la communauté musulmane et sans attendre Il a d’abord relié les cœurs entre les croyants en soumettant une éthique d’amour et de paix car Il est le prophète venu en miséricorde pour l’humanité. Notre Seigneur dit : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers »[4]. Dès sa venue à Médine, Il a mis fin à une guerre de tribus qui durait depuis plus d’un siècle, guerre opposant les Aws et les Khazraj. Tel est le fruit d’une personne gratifiée d’attributs suprêmes, d’où le hadtih « Certes, j’ai été envoyé pour parachever les bons comportements »[5]. Dieu nous dit concernant l’éthique de son Messager : « En effet, vous avez dans le Messager de Dieu un excellent modèle (à suivre) »[6]. Le jeune Anas racontait qu’il était en compagnie et au service du Messager pendant 10 ans et que durant cette longue période, malgré ses maladresses le Prophète ne sait ni plein, ni retourné contre lui[7].

Les caractéristiques prophétiques uniques

Chaque prophète a une caractéristique spécifique propre à sa personnalité. Par exemple, la patience, la pudeur et la splendeur visuelle du prophète Yusuf, le règne du prophète Sulaymân (Salomon), la lutte de Tawhid (l’unicité de Dieu) que donne le prophète Ibrâhîm (Abraham) contre le paganisme rependu dans sa communauté ainsi que l’apport des preuves convaincantes pour croire en un Dieu unique sont des vertus qui différencient un Messager de l’autre. Aussi, par le biais des prophètes, Dieu fait référence à l’importance au sein des communautés à l’industrie et de ce fait à l’étude des techniques/technologies qui serviront l’humanité. Par exemple, le navire construit par l’envoyé Nûh (Noé), la fabrication de boucliers ou d’autre objets industriels et instruments de défense en manipulant le fer octroyé au prophète Dâoud (David) et d’autres encore.[8]  Le sceau des prophètes  ﷺ quant à lui regroupe toutes les particularités en sa personne par la grâce de Dieu et devient le modèle à suivre dans tous les secteurs de la vie. Son comportement envers sa famille, ses compagnons, sa relation avec l’Unique mais aussi avec les personnes de son entourage est exemplaire. Sa conduite envers ses ennemis est aussi un exemple, d’où l’importance des hadiths. Ni dans l’exagération ni dans le laxisme, il fait preuve de juste milieu dans tous ses actes. Cette paix intérieure et extérieure à la fois, puise sa source des prophètes. À nous d’aller la chercher!

Nasif. B

[1] Coran, 10 : 25.

[2] Coran, 48 : 4.

[3] Coran, 2 : 208.

[4] Coran, 21 : 107.

[5] Hadîth rapporté par al-Boukhârî, dans Adab-al Moufrad n° 273.

[6] Coran, 33 : 21.

[7] Hadîth rapporté par Muslim, Kitabu Fadhâilu’s-Sahâba n° 132 (2473).

[8] Karadâvi, ad-Din fî Asri’l-Ilm, p 15.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *